Népal : le trekking pour les nuls.

Hier soir, j’ai assisté à la dernière ciné-conférence des Aventuriers Voyageurs, dédiée au Népal.
Avant d’aller plus loin, si vous ne connaissez pas les Aventuriers Voyageurs, il s’agit d’une association qui organise des projections de films faits par des voyageurs, et qui les diffuse dans des cinémas au Québec. C’est très bien fait, je vous le conseille vivement, c’est une occasion de voir de belles images et de faire naître des idées de voyage.
Le film d’hier suivait un couple à travers le Népal, et notamment lors d’une randonnée de 18 jours jusqu’au camp de base de l’Everest. Evidemment, il m’a évoqué des tas de souvenirs, une envie d’y retourner, et du coup une envie de vous en parler.

Pourquoi « le trekking pour les nuls » ? Tout simplement parce que le Népal est sans doute la meilleure destination pour s’adonner à la randonnée en haute montagne au milieu de ces paysages fabuleux que sont les Himalayas, sans être un alpiniste entraîné ni même un baroudeur téméraire. De l’aventure douce, en somme.

Vue de l'Annapurna 2Village sur le chemin de l'AnnapurnaSans être un pays ultra-touristique, le Népal s’est tourné vers les randonneurs et dispose des infrastructures nécessaires, quoique sommaires, pour faciliter votre marche.

Au Népal, il est possible de faire des randonnées incroyables de plusieurs semaines sans guide, sans porteurs, sans tente, sans sac de couchage, sans nourriture… tout en restant dans un environnement sauvage et une culture traditionnelle.

Soleil sur le Thorong La

Je prends l’exemple de la randonnée de deux semaines que ma femme et moi avons entrepris en 2007 autour des Annapurnas. C’est un grand classique pour les amateurs de trekking, tout comme le camp de base de l’Everest.
Si l’on accepte de voyager dans des conditions assez basiques, ce parcours est largement faisable sans grande préparation.

  • Le chemin est assez bien balisé, et au moindre doute n’importe quel habitant ou voyageur vous indiquera la route à suivre.
  • Au minimum toutes les 4 heures de marche, un village propose petites auberges et restaurants pour des prix défiant toutes concurrence (parfois, les hôteliers vous offrent même la chambre contre une promesse de dîner dans leur restaurant le soir).
  • Les auberges en question sont en général de petites structures au confort très sommaire mais pour la plupart propres. Pas d’eau chaude la majorité du temps, mais demandez, on sera souvent ravi de vous faire chauffer une bassine.
  • Pour l’eau, pas de problème non plus : emportez 2 bouteilles, que vous pourrez remplir d’eau purifiée pour quelques dizaines de centimes dans plusieurs points de ravitaillement. À tout hasard, emportez aussi des pastilles pour purifier l’eau, des sources jalonnent le chemin.

Refugeresto d'étape

Claire et moi avons parcouru les deux semaines avec chacun un sac d’une dizaine de kilos. Rien d’insurmontable !
Evidemment, si vous souhaitez engager un guide et/ou un porteur pour plus de confort, c’est possible. Cela ne vous ruinera pas non plus ! Il faut compter environ 10$ par jour pour le guide, un peu moins pour le porteur… (Des agences vous proposeront moins cher, mais comparé au niveau de vie local ça devient un peu de l’exploitation… vous n’êtes pas à quelques dollars près.).
Ces facilités aidant, ceux d’entre vous qui ont l’habitude de passer par des agences seront également ravis de constater que bien souvent, le Népal est une destination moins chère que plusieurs de ses voisins plus difficiles d’accès.

Vue depuis 5 000 m !Le Népal est donc tout conseillé pour les randonneurs amateurs qui ne souhaitent pas s’embarquer dans une expédition exigeante et compliquée.
Attention, ce n’est pas pour autant un lieu pour les randonnées « au rabais ». Les paysages sont absolument incroyables, l’engagement physique est tout de même à prendre au sérieux, et les populations locales ont (pour l’instant) réussi à concilier mode de vie traditionnel et accueil du voyageur.
La preuve ? Au restaurant, vous aurez en général le choix entre le Dahl Baht et la pizza !

Publicités

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s