Mes 5 treks les plus inoubliables

Les marcheurs me comprendront, il n’existe pas de plaisir plus intense – en tout cas dans le domaine du voyage – que la découverte de nouveaux horizons au rythme de ses pas. Certes, en marchant, on va moins loin. Mais on explore en profondeur. On prend le temps de s’émerveiller.

Voici quelques uns des itinéraires de marche qui ont marqué mes voyages, et que je vous engage à tenter si des fourmis prennent possession de vos jambes.

1. Le tour des Annapurna, Népal.

Oui, car n’existe pas un, mais des Annapurna. Toute une chaine ! Le Népal est le paradis du voyageur à pied, ce n’est pas un mystère. Et ce trek, qui peut s’entreprendre tout ou partie, jusqu’à 16 jours environ selon votre forme, est riche en paysages de montagne d’une diversité étonnante, et en traversées de villages de cultures mixtes, népalaises et tibétaines.

Au col de Thorong, 5 416 m
Au col de Thorong, 5 416 m
Vue sur un village tibétain
Vue sur un village tibétain
Les sherpas, ces formidables porteurs
Les sherpas, ces formidables porteurs

Pratique : Un trek assez long dans son intégralité – environ 16 jours de marche, mais dont on peut ne faire qu’une partie de quelques jours. Assez facile à organiser, car il s’agit de l’un des treks les plus connus du Népal, il peut se faire avec ou sans guide, avec ou sans porteurs. Hébergement en petites chambres d’hôte chez l’habitant dans tous les villages du parcours. Ce trek s’inscrit facilement dans le cadre d’un itinéraire au Népal.

2. Le W, Chili

Ce fameux trek qui parcourt les vallées du parc Torres del Paine, en Patagonie chilienne, est un challenge pour la complexité du climat, qui peut, selon l’adage, apporter les 4 saisons en une journée. Mais les paysages, changeants de vallée en vallée, sont de toute beauté, typiques de cette région extrême.

De la vallée Frances, regarder derrière soi
De la vallée Frances, regarder derrière soi
Glacier Grey, parc Torres del Paine, Chili
Glacier Grey
La Torres, récompense d'une belle montée
La Torres, récompense d’une belle montée

Pratique : ce trek assez court – 4 jours, est aisé à organiser au milieu d’un itinéraire au Chili, ou en Patagonie chilienne ou argentine. Le parc dispose d’infrastructures modernes, du lodge de luxe au terrain de camping. De nombreuses possibilités également de balades à la journée, de treks plus long (tour du massif), ou… de kayak au pied d’un glacier !

3. Le Chemin de l’Inca, Pérou

Arriver au Machu Picchu par au dessus, en passant par la porte du soleil sous la lumière de l’astre levant. C’est la promesse de ce trek parmi les plus emprunté d’Amérique du Sud. Enfin, quand il n’y a pas de nuages !

Quatre jours à passer de col en col, par les chemins parcourus jadis par les messagers Incas, avec une vue imprenable sur de nombreux vestiges de cette civilisation.

Machu Picchu, le clou du spectacle
Machu Picchu, le clou du spectacle
De vallée en vallée, sur le chemin de l'Inca
De vallée en vallée, sur le chemin de l’Inca

Pratique : la seule difficulté de ce trek est qu’il est très prisé, et le parcours est soumis à des quotas pour éviter la dégradation du lieu. Il vous faut donc réserver au minimum 4 mois à l’avance. Le niveau est modéré, possible pour toute personne en bonne forme physique. 4 jours au total, entre 3 et 6h de marche par jour.

4. Le parc de la Vanoise, France

Oui, l’un des itinéraires de randonnée qui m’a le plus ébloui est en France. Ce parc de la Vanoise est un petit bijou de paysages alpins, de lacs aux eaux turquoise, de pics enneigés, et de marmottes espiègles. De nombreux choix s’offrent au marcheur, sur plusieurs jours ou à la journée, avec à chaque fois des vues inoubliables.

De la neige, même en été
De la neige, même en été
Et toujours ces profondes vallées
Et toujours ces profondes vallées

Pratique : les possibilités sont multiples, de la balade de quelques heures aux longues randonnées avec nuits en refuge. Plusieurs villes et villages au coeur du parc offrent des hébergements de charme et des terrains de camping. Un coup de coeur pour Pralognan, lieu de départ de notre randonnée.

5. L’Amdo, Tibet

Cet itinéraire là, vous ne le trouverez sur aucune carte. Car c’est Woeser, notre ami Tibétain, dont les parents habitent la région, qui nous l’a concocté. Sans aucune compétition l’itinéraire le plus hors des sentiers battus qu’il m’ait été donné de parcourir. De montagnes en plateaux, avec en point d’orgue les nuits chez des nomades éleveurs de yaks de cette région reculée du monde.

Sur la route des yaks
Sur la route des yaks
L'Himalaya pour horizon
L’Himalaya pour horizon
Accueillis par une famille de nomades
Accueillis par une famille de nomades

Pratique : L’Amdo et le Kham sont des régions reculées du Tibet, et il vous faudra un bon guide pour vous faire découvrir la région. Contactez-moi pour plus d’information, car ce voyage s’envisage sur mesure, en fonction de vos envies et disponibilités.

L’un de ces treks vous intéresse ? Evidemment je me ferai un plaisir de vous aider à l’organiser. N’hésitez pas à me contacter.

Publicités

2 commentaires

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s