Guy Delisle, tranches de vies d’expatrié.

Le festival de la BD d’Angoulême vient de fermer ses portes, en récompensant un auteur qui me tient particulièrement à cœur.

Guy Delisle est un auteur Québécois, conduit par son métier ou par d’autres évènements de sa vie à vivre plusieurs expériences d’expatriation dans divers pays d’Asie. De ces expériences sont nés des albums passionnants dans lesquels Guy Delisle expose en vignettes sa vie d’expatrié.

Pleines d’humour et d’anecdotes croustillantes, ses BD touchent encore plus lorsqu’on a fait un séjour, même court, dans les villes qu’il met en scène. Ce fut pour moi le cas lors de la lecture de Chroniques Birmanes. Mais j’ai également dévoré Shenzen et Pyongyang sans pourtant y avoir mis les pieds.

Chroniques de Jérusalem, sorti fin 2011, obtient le prix du meilleur album au festival 2012.

   

Un petit bijou à lire vite vite vite !

            

Publicités

Un commentaire

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s