Ces 15 villes qui m’ont fasciné

Attention, alerte subjectivité ! Cette liste est ma liste – mais si vous me lisez de temps en temps vous avez l’habitude. Je n’ai pas visité toutes les villes du monde, et parmi celles-ci beaucoup peuvent être sans hésitation qualifiées de fascinantes. Une bonne occasion de donner votre propre liste en commentaire !

Sans compter que même parmi les villes que j’ai eu la chance de parcourir, le choix fut difficile, et j’admets un sentiment d’injustice envers ces oubliées volontaires… Je me suis concentré sur les grandes métropoles, alors que je tant de petites villes m’ont ému (en vrac : Salta, Lijiang, Ushuaia, Luang Prabang, Ha Giang, Chiang Mai, Dubrovnik…). Certaines ont raté de peu l’examen d’entrée (toujours en vrac : Canton, Chengdu, Melbourne, Paramaribo, Barcelone…), mais écrire un top 500 de mes villes préférées aurait pu vous rendre quelque peu somnolents…

Bangkok

Rien ne ressemble à la Thaïlande. Et en Thaïlande, rien ne ressemble à Bangkok. Une ville dont la modernité, l’esprit de fête, la joie de vivre, le dynamisme, font tourner la tête. Mais qui n’oublie pas ses traditions. Où il est possible de manger un Pad Thai à 1 euro dans la rue, puis de s’acheter un sac Gucci (pas à 1 euro, même pas les faux). Où l’on peut faire un tranquille tour de bateau sur des canaux qui semblent d’un autre âge, et prendre un cocktail le soir dans l’un des bars les plus à la mode du monde.

Bangkok

Buenos Aires

Le Paris d’Amérique du Sud. Combien de ville s’autoproclament-elles « le Paris de » ? Mais l’architecture haussmannienne de Buenos Aires, ses petites rues pavées, ses cimetières aux tombes ouvragées, ses marchés aux puces, sont un indéniable rappel à la plus belle ville du monde. Rajoutez le tango et l’amour de la viande. Vous avez Buenos Aires.

Buenos Aires café Tortoni

Hong Kong

Impeccable, propre, nette… Le véritable centre financier comme on se l’imagine, avec ses gratte-ciels. Mais avec dans les contre-allées des relents de racines médicinales chinoises, des odeurs de raviolis vapeur, des effluves de canard laqué et de poisson grillé.

hong-kong_fenetre

Sydney

En guise de pigeons, des ibis et des cacatoès. En guise de banlieue, les Blue Moutains, luxuriantes montagnes couvertes de forêt tropicale. Et pour périphérique, la plage. Un je ne sais quoi de détendu même dans les costumes cravate du centre-ville. Sans oublier que 18 degrés l’hiver rendent même une vie de bureau supportable…

vue du skytrain de sydney

Yangon

Rangoon pour les nostalgiques, la plus grande ville de Birmanie change à vue d’œil, avec l’ouverture soudaine du pays au monde extérieur. Pour le mieux et pour le pire, bien sûr. Gageons qu’elle ne perdra pas son âme. Celle qui veille sur ses habitants du haut du stupa principal de la Shwedagon, autour duquel se recueillent inlassablement des millions de pèlerins et de touristes des quatre coins du monde.

Birmanie001

Hanoï

Joyeux fatras. Fourmilière. Enchevêtrement. Bourdonnement. Le quartier des commerçants, protégé par l’Unesco, est le centre de ce monde qui s’éparpille en tous sens et pourtant semble savoir où il va. À toute heure, l’odeur est persistante. On mange ici, on mange là. On goûte, on savoure ou on avale en hâte. Hanoï est un comprimé effervescent dans la tranquille eau de la campagne nord-vietnamienne.

Vietnam09

Fès

Fès la raffinée. Fès, l’Athènes de l’Afrique. Marrakech, Casablanca, Rabat, Essaouira… Les villes marocaines dont le charme retient le voyageur sont presque aussi nombreuses que les versets du coran. Et pourtant, Fès a ce petit quelques chose en plus. Sont-ce ses mosquées qui rivalisent de raffinement ? Sa medersa du 14e siècle ? Son quartier des tanneurs ? Son mellah juif ? C’est un tout, majestueux et irrésistible.

Maroc15

Lisbonne

Trois mots. Pasteis de Nata. Une tarte aux œufs inoubliable. Encore la gastronomie, toujours la gastronomie.  Pas suffisant pour justifier une entrée dans cette liste. Mais lorsque l’on ajoute l’architecture du centre-ville, l’ambiance bon enfant des bars aux terrasses ouvertes, les vues incroyables sur la baie depuis les collines, et ce petit côté suranné signe d’un passé glorieux et d’une riche culture… tout est dit.

Lisbonne_vue

La Paz

Le souffle coupé. Littéralement, puisque la plus haute capitale du monde se trouve à plus de 3 500 mètres d’altitude, et que la plupart des rues sont en pente. La Paz n’est pas une belle ville. Son architecture est… disons, toute bolivienne… mais son ambiance est attachante. La ville vit dehors. Les cris et les odeurs se mêlent en un tourbillon à haute altitude.

La Paz

Bénarès

Inoubliable Gange. Inoubliable aura de spiritualité, de recueillement. Assister à une cérémonie religieuse sur les ghats (berges) du fleuve sacré est un intense moment de partage avec toute une communauté. L’Inde n’est pas un pays facile. Nos cultures sont si différentes. Mais elle est prenante, intrigante… et surtout elle se vit avec émotion..

Benares Gange 2

Katmandou

Une pensée pour un peuple qui aujourd’hui pleure ses morts. Une pensée nostalgique pour une ville, Katmandou, dont le visage a changé du tout au tout depuis mon dernier passage il y a quelques années. Une ville dont les témoignage de l’histoire et les signes d’une culture à part m’avaient ébloui, et ont en grande partie disparu aujourd’hui. Mais une certitude, celle que le cœur des Népalais est toujours aussi grand.

Nepal Katmandou

Vancouver

Porte ouverte sur l’Asie et le Pacifique, Vancouver affiche le visage métissé de sa position géographique. Elle est aussi un carrefour entre mer et terre, entre une côte pacifique aux forêts humides peuplées d’ours noirs et de grizzlys, de dauphins et de baleines… et les montagnes Rocheuses aux pics acérés entremêlés de lacs aux eaux turquoise. Entourée par une nature grandiose, donc, tout en étant résolument urbaine.

ville16

Paris

La plus belle ville du monde. Vainqueur par KO. Tour Eiffel, Invalides, Arc de Triomphe, Conciergerie, Notre-Dame, Panthéon… Paris est une liste. Une liste de splendeurs. Une liste de magnificences. Mais Paris a aussi un esprit, une ambiance, une atmosphère… Une impertinence qui lie le tout et le rend unique. Je sais, j’y ai vécu 10 ans.

Pavés Paris

New York

Cliché. New York est inoubliable. New York est flamboyante. New York se visite, se vit. Elle ne dort jamais, comme dans la chanson.  Elle est unique, tout simplement. Qu’on y pose son regard innocent pour la première fois, que l’on s’y dirige avec l’assurance de celui qui a ses marques, ou que l’on y vive depuis 20 ans.

Depuis Brooklyn Bridge

Pékin

Ç’aurait pu être Canton, Shanghai, Chendgu… C’est la Chine. C’est démesuré. Se perdre, volontairement ou non, dans une mégalopole chinoise, est une expérience que l’on n’oublie pas. Un mélange de curiosité et d’exaspération, d’admiration et d’incompréhension… Une envie d’aller voir plus loin, certainement.

pekin

Et vous, quelles villes vous ont marqués ? Quelles sont vos expériences de découvertes urbaines ?

Publicités

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s