Pourquoi j’aime… la Chine.

Difficile de dresser un portrait général d’un pays de près de 10 millions de km2 (le 3ème plus grand au Monde), et de plus d’1,3 milliards d’habitants. D’une région à l’autre, la Chine est plurielle. Autant de cultures et de paysages différents qu’entre la France et la Turquie, qu’entre les Etats-Unis et le Guatemala… Et pourtant, la Chine est aussi un grand tout. Et un grand tout tellement différent du reste du Monde !

Lors de mon premier voyage, en 2007, j’avoue y avoir été un peu à reculons. Même quand on a l’habitude de voyager, on ne peut s’empêcher d’avoir des idées préconçues. La Chine, on m’en avait dit du bien, mais surtout du mal. Des Chinois, surtout, sensés être froids, agressifs…

Et bien grande surprise, c’est dans l’ensemble largement faux. Les Chinois que j’ai pu rencontrer au cours de mes voyages sont dans leur grande majorité curieux et adorables.

Ah, bien sûr, ils sont différents ! La Chine est sans doute mon plus grand choc culturel. Elle a cette particularité de bien faire ressentir à ses visiteurs qu’elle se suffit à elle même. Elle est contente que vous soyez là, mais vous n’y seriez pas qu’elle le vivrait aussi bien !

Cité Interdite - Fière de son pays !
Cité Interdite – Fière de son pays !
Futres mannequins ?
Futres mannequins ?

Du coup, rien n’est conçu pour faciliter la vie au non-chinois. De l’anglais ? Mais pourquoi faire ? Vous n’avez qu’à parler mandarin ou cantonnais quand vous entreprenez un voyage en Chine, comme tout le monde ! Pas facile de se repérer quand on est incapable de comprendre ce qui est inscrit sur un simple panneau de rue. Pas facile de demander son chemin quand on est prononcer ne serait-ce qu’un seul mot demande des semaines d’entraînement ! Les rares indications en anglais sont une cause permanente de fou rire, car les traducteurs ne sont vraisemblablement pas bilingues… Mais au milieu de toutes ces difficultés qui donnent du piquant au voyage, les Chinois feront tout pour vous aider. J’ai le souvenir d’avoir tenté d’expliquer pendant une bonne demi-heure à une employée de gare que je souhaitais une place en couchette dans un train pour Kunnimg. Ce fut long, mais à force de mimer un lit, quelqu’un qui dort, quelqu’un qui ronfle, j’ai fini par l’avoir, ma couchette ! Tentez l’expérience à un guichet de gare chez vous, en ne parlant que chinois…

À quelle heure part mon train ?
À quelle heure part mon train ?
Chine Chinglish
« Route douce, faites attention »

Allons au delà des préjugés. Les Chinois sont sales ? Ils pensent la même chose de vous, figurez-vous ! Si vous jugez que vous moucher en vous pinçant le nez pour éjecter votre mucus à terre est innommable (rassurez-vous, je n’en pense pas moins), sachez que pour un Chinois, se soulager dans un mouchoir que l’on remet dans sa poche est une dégoutante habitude qui soulève le cœur !

Ce n’est qu’un exemple, certes assez coloré, de la confrontation avec la différence culturelle, lors d’un voyage en Chine, avec une bonne partie du monde.  Heureusement, d’autres particularités sont beaucoup plus agréables à découvrir !

Les villes chinoises sont particulièrement déstabilisantes, dans le bon sens du terme. Par leur démesure, déjà. Oui, 3 millions d’habitants, en Chine, c’est une petite ville. Hong-Kong, Canon, Pékin, Shangai… On se sent perdu dans cette modernité, cette débauche de lumière, cette masse grouillante d’habitants. Autre souvenir qui me revient : avoir passé 10 minutes devant une borne électronique dans le métro de Canton sans réussir à en comprendre l’usage !

Fascinante Hong-Kong
Fascinante Hong-Kong
Mais à quoi ça sert ?
Mais à quoi ça sert ?

Les paysages, partout, sont à couper le souffle. Et d’une région à l’autre, que de différences ! Des montagnes de l’Himalaya au désert de Gobi, des rizières du Yunnan aux pics karstiques de Guilin, peu de points commun, si ce n’est leur beauté.

Et enfin, quelle richesse culturelle ! Bien sûr, impossible de tout voir en un seul voyage, c’est le coach voyage qui vous le dit ! À moins qu’il dure plusieurs mois (et encore), mais envisagez la Cité Interdite, la Grande Muraille, les Guerriers de Xian, les monastères tibétains… De quoi faire tourner la tête !

Guilin, paysage carte postale...
Guilin, paysage de carte postale…
En radeau à Yungshuo...
En radeau à Yungshuo…

Et je termine par mon péché mignon… La cuisine ! Car oui, la gastronomie chinoise est comme sa culture et sa population : diversifiée, parfois bizarre, mais délicieuse !

Chine restaurant
N’oublions pas la cuisine !

Pratique

Quand y aller ? Difficile de trouver la période idéale, tellement le pays est grand et les climats divers. On peut visiter toute l’année, mais il faut choisir la région en fonction.

Comment y aller ? Voyager en Chine est un jeu d’enfant, car toutes les plus grandes villes du pays sont desservies par des compagnies de tout pays. Plus la ville est importante, plus le choix est large. Hong-Kong, Shanghai et Pékin sont les choix les plus économiques car les plus fréquentés.

Combien de temps y rester ? Il vous faudra faire des choix, car la Chine ne se visite pas en un seul voyage.

Comment m’organiser ? N’hésitez pas à me contacter pour plus de précisions.

D’autres articles sur la Chine ? 
En savoir plus sur Le Monde est mon Village ?

Publicités

2 commentaires

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s