Sites d’avis de voyageurs : faut-il les croire ?

Yangon, pagode Shwedagon

Un avis posté par un voyageur sur Tripadvisor à propos d’un hôtel en Birmanie m’a fait récemment sursauter et m’a donné envie de mettre mes points sur quelques i.

En substance, le délicieux commentateur expliquait à quel point son hôtel, et la ville de Yangon en général, étaient absolument détestables.
En particulier, ledit voyageur affirmait s’être fait arnaquer par un chauffeur de taxi à l’aéroport, qui lui avait fait payer 10 $ pour une voiture « défoncée et sans climatisation ». Pourtant, 10 $ est tout à fait le prix normal, et une voiture défoncée est simplement une voiture comme toutes les autres à Yangon.
D’autres inepties maculent son discours, le clou du spectacle étant son affirmation éclairée que la pagode Shwedagon (au passage peut-être l’édifice religieux le plus beau et le plus émouvant de toute l’Asie du Sud-Est) ne valait pas une visite. Et comment le savait-il ? Parce qu’il l’avait aperçue de l’extérieur, et ne s’était pas donné la peine d’y pénétrer.

Cet avis est tout à fait symptomatique des effets pervers de ce genre de site donnant des avis de clients, et qu’il faut considérer avec la plus grande prudence si vous cherchez vraiment à vous faire plaisir en voyage.

Attention, je ne dis pas que ces sites sont inutiles. Ils fournissent au contraire une très bonne indication générale de la qualité des établissements qu’ils recensent. À condition de savoir les utiliser !

Un hôtel mentionné sur Tripadvisor ou sur Hotels.com et dont 50 commentaires sont ultra-négatifs a de grandes chances d’être un bouge immonde. Un hôtel encensé par des dizaines de voyageurs a de grandes chances de vous satisfaire.

Mais, en dehors de ces rares cas très tranchés, pensez à prendre beaucoup de recul avant de vous fier à ce que disent ceux qui sont passés par là avant vous, en vous rappelant :

  • Qu’on est beaucoup plus prompt à la critique qu’au compliment ! Peu de gens prennent le temps d’écrire des critiques positives.
  • Que seul un grand nombre de critiques, dans un sens ou dans l’autre, peuvent donner une vraie indication.
  • Que tout le monde n’a pas la même idée de la perfection. Ce qui plaît à une famille avec 5 enfants du sud des Etats-Unis ne sera pas du gout d’un célibataire de 25 ans du centre de Paris.
  • Qu’une chambre ne fait pas un hôtel. « Hôtel bruyant » peut vouloir dire « hôtel génial avec une vue sur la mer et un accueil adorable, mais ne prenez pas la chambre 12 qui donne sur le parking des bus ».
  • Qu’une critique qui a plus d’un an n’a pas une grande valeur.
  • Que certains hôteliers peu scrupuleux passent des heures à écrire des critiques positives sur leurs propres établissements.
  • Que quand on ne sait pas, on n’a pas pour autant toujours l’habitude de se taire.

Quand je pense qu’il y a peut-être des voyageurs qui vont rater l’une des expériences d’une vie en décidant de ne pas visiter la pagode Shwedagon, juste parce qu’un mal luné aura écrit sur un site d’avis, sans même y avoir mis les pieds « La Shwedagon, n’y allez pas c’est nul ! »…

Publicités

Un commentaire

  • Pas faux tout ça! Je porte généralement très peu attention aux commentaires et tente de trouver qqun dans mon entourage qui y est déjà allé ou qui est un voyageur du même type que moi pour m’éclairer!

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s