Pourquoi j’aime… Florence.

Souvent, le plaisir du voyage, c’est visiter un endroit caché aux yeux du monde. Se perdre dans un village qui n’est mentionné sur aucune carte. Explorer de nouveaux horizons. Mais parfois, le plaisir du voyage, c’est aussi se laisser porter par la foule dans un lieu mythique, que tout le monde connaît, que tout le monde rêve de visiter un jour. Un lieu colonisé par les touristes du monde entier, où les caméscopes et les appareils photos sont l’accessoire indispensable, où les groupes déambulent précédés d’un guide hurlant dans un mégaphone insupportable… Parce qu’il faut bien l’avouer, souvent les touristes sont là tout simplement parce que c’est beau !

Florence_03

Florence fait partie de ces lieux incontournables, de ces villes chargées d’histoire et de merveilles architecturales autant que de curieux le nez plongé dans leur guide touristique. Qu’elle soit l’occasion d’une escapade le temps d’un week-end, ou une étape lors d’un road trip en Italie, peu de chances que votre conclusion soit « mais qu’est-ce que je fais là ? ».

Florence est souvent considérée comme un musée à ciel ouvert, et cette réputation est largement méritée. En fait, vous n’avez pas besoin de mettre les pieds dans un musée pour profiter de la ville ! Promenez-vous dans les rues, comme tout le monde, le nez en l’air, et admirez, tout simplement.

Florence_06

Evidemment, vous ne serez pas les seuls. Pour tirer le meilleur de votre expérience dans un lieu aussi fréquenté, quelques précautions s’imposent : se lever tôt pour visiter avant les touristes qui ne sont en général pas des lève-tôt, décaler vos horaires de repas pour éviter de faire la queue dans les restaurants, choisir son hébergement au centre-ville et le réserver tôt. La bonne nouvelle dans une ville qui attire le monde entier est que l’offre ne manque pas ! Grands ou petits hôtels, appartements dans le centre de Florence, Bed & Breakfasts… Même s’ils sont souvent pris d’assaut de longs mois à l’avance.

Florence_04

Florence_02

Si vous habitez en Europe, profitez-en, les vols ou les trains pour Florence sont souvent très accessibles, surtout en dehors des périodes de vacances. Et pour visiter une ville dont les principaux intérêts sont l’architecture et les musées, pas forcément besoin de le faire en plein mois d’août !

Pratique

Quand y aller ? N’importe quand, et surtout en dehors des vacances scolaires et de l’été, si vous voulez éviter les foules.

Comment y aller ? Air France et Alitalia proposent des vols directs Paris-Florence pour environ 150 €. Surveillez également les promos chez Easyjet. Florence n’est pas desservi directement, mais Pise est toute proche. Depuis Montréal, un peu plus compliqué, puisqu’il vous faudra faire une halte et approcher les 1000 $.  Passer par le sud de la France via Air Transat peut être une bonne option en été.

Combien de temps y rester ? Un bon week-end est largement suffisant, à moins d’être un fanatique, auquel cas plus d’une semaine sera nécessaire pour tout voir !

Comment m’organiser ? N’hésitez pas à me contacter pour plus de précisions.

Florence_05

Florence_01

Publicités

5 commentaires

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s