Pourquoi j’aime… le Venezuela

Demain ? Comment ça demain ? Mais non, on ne revient pas demain, mon avion, c’est aujourd’hui que je l’avais réservé ! Oui, vous nous l’avez déjà dit, que vous aviez oublié de nous noter sur la liste des passagers, et que l’avion est complet… Mais on nous attend sur l’île, nous…

Oui… Au Venezuela, ça peut arriver. Rassurez-vous, je commence par le négatif pour vous faire sourire, mais heureusement les attraits du Venezuela l’emportent plus que largement sur ses inconvénients !

Le mot qui me vient à l’esprit pour décrire ce pays méconnu et encore largement hors des sentiers battus est « diversité ». Ce mot est aujourd’hui un peu galvaudé quand on en vient à décrire un pays et ses attraits touristiques, et pourtant, le Venezuela le mérite amplement.

Dans un seul pays, les Andes escarpées, la forêt primaire porte de l’Amazonie, le delta immense du second plus grand fleuve d’Amérique du Sud, des plaines à la faune unique au Monde, des îles parmi les plus belles de toutes la mer des Caraïbes… le tout bercé par une culture latino qui n’a pas d’équivalent.

Prenez votre temps pour visiter le Venezuela, parce qu’outre une organisation un peu chaotique, il offre une multitude de merveilles naturelles qui ont le mérite d’être à la fois des incontournables et quasi vierges de touristes.

Le parc de Canaïma, par exemple, offre la possibilité de dormir dans un hamac, à la belle étoile, devant le Salto Angel, la chute d’eau la plus haute du Monde. Pour ceux qui ont vu Là-Haut, l’un des derniers films d’animation des studios Pixar (Up en anglais) reconnaîtront la chute d’eau tant convoitée par le personnage principal. Le spectacle du lever de soleil et de l’arc-en-ciel qui se forme dans les myriades de goûtes d’eau est tout bonnement inoubliable. Et le tout en petit comité !

Salto Angel

Sur le delta de l’Orénoque, quelques campements sont aménagés pour permettre aux rares touristes de dormir au milieu des hérons, des singes hurleurs (un très bon réveille-matin) et de pécher le piranha tout en papotant avec les derniers indiens Waraos.

Los Roques, un petit archipel au large de Caracas, est le lieu que nous devions rejoindre avec l’avion dont je parle en préambule et qu’il nous a fallu attendre 24 heures de plus. Incroyable paradis balnéaire, là encore sans se bousculer. Si vous aimez la plongée, foncez-y. Si vous aimez vous baigner au milieu des tortues sans avoir à vous éloigner du rivage, courrez-y ! Si vous aimez tout simplement les plages de sable blanc et l’eau bleue et transparente, vous avez trouvé votre paradis.

Le Venezuela est un paradis qui se mérite, et s’y déplacer est une petite aventure en soi. Par exemple, pour vous rendre dans le parc de Canaïma, le lieu le plus visité du pays, vous aurez certainement à prendre un petit avion de 4 places, taille tout à fait en rapport avec l’affluence… Et ça, c’est déjà le début du voyage !

Pratique

Quand y aller ? Difficile de trouver la période idéale, car certains sites sont plus faciles à visiter en saison des pluies, d’autres en saison sèche. Pour avoir du beau temps, visez tout de même plutôt l’hiver, entre décembre et avril.

Comment y aller ? Air France propose des vols directs Paris-Caracas en une dizaine d’heure, et pour environ 1 000 €. Depuis le Québec, il vous faudra faire une halte dans le sud des Etats-Unis ou à Mexico.

Combien de temps y rester ? Pour visiter chacune des régions correctement, il vous faudrait au minimum un mois. Comme malheureusement peu de gens disposent d’un mois de vacances, vous pourrez faire un combiné de deux ou trois régions en une quinzaine de jours.

Comment m’organiser ? N’hésitez pas à me contacter pour plus de précisions.

D’autres articles sur le Venezuela ? 
En savoir plus sur Le Monde est mon Village ?

Publicités

Un commentaire

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s