Pourquoi j’aime… l’Australie.

Down Under. Juste de l’autre côté du Monde. Que l’on vive dans la Vieille Europe ou en Amérique du Nord, un voyage vers l’Australie est une longue route qui est une aventure en soi. Ceux qui rêvent de l’Australie se la représentent souvent comme un paradis inaccessible. Cet ailleurs dont on imagine qu’y passer ses vacances relève de l’imaginaire inatteignable. Et pourtant, s’il est un pays qui mérite que l’on fasse un effort pour l’aborder, c’est bien l’Australie.

Lever de soleil sur Uluru

Immense, l’Australie ne se représente pas comme un tout. « Visiter l’Australie », c’est accepter d’y entreprendre plusieurs voyages, ou d’avoir plusieurs mois devant soi. Heureusement, découvrir un « petit bout » d’Australie, c’est déjà avoir sa part de dépaysement pour toute une vie !

Débuter votre voyage par Sydney vous fera prendre conscience de l’exception australienne. Grande ville comme aucune autre, elle réussit à combiner un modèle de développement économique et architectural occidental, à une ambiance toute… australienne. L’heure de sortie des bureaux est celle du départ à la plage, pour bronzer, ou surtout pour surfer. En guise de pigeons, des cacatoès, et en guise de banlieue la nature sauvage.

La baie de Syndey, face à l’opéra.

La côte est, la plus habitée, est une succession de villes et village aux habitants accueillants, de plages et d’îles paradisiaques dont le point d’orgue est la Grande Barrière de Corail. Bouteilles, ou simplement masque et tuba, une plongée dans ses eaux cristallines est le moment d’une vie.

Chaque ville australienne porte fièrement sa propre identité, de Cairns, port ouvert sur la Grande Barrière, à Perth, capitale de l’ouest sauvage, en passant par Melbourne la culturelle, chacune est une étape qui étonne et enchante.

Great Keppel Island

Mais l’Australie, c’est aussi et surtout le règne de la nature. L’homme ici n’est qu’un invité, qui n’a qu’à bien se tenir. Crocodiles, serpents, araignées, méduses… En Australie, on regarde où on met les pieds ! L’Outback, l’Australie Sauvage, loin des centres urbains, entoure le visiteur de son impressionnante majesté. Rien ne lui ressemble. Je vous l’ai dit, ici rien ne ressemble à ailleurs. Où plutôt, tout ressemble à un ailleurs. Kangourous, koalas, marsupiaux de tous ordres, wombats… En avez-vous vu dans un précédent voyage ? Non, mais vous vous attendiez à en trouver ici. Mais vous attendiez-vous à croiser des dromadaires ou des chevaux sauvages ? Vous attendiez-vous à être à ce point émerveillé par un coucher de soleil sur Uluru, l’Ayers Rock, grand rocher sorti de nulle part au milieu du désert ? Vous attendiez-vous à observer pendant une heure des centaines de phoques se prélassant sur une plage ?

Kangaroo Island
Wallaby sur la côte est

L’Australie, c’est tout ça à la fois ! Et encore, je ne vous dis pas tout, j’en garde un peu (beaucoup ?) pour le moment où nous préparerons ensemble votre voyage !

Pratique

Quand y aller ? On peut voyager toute l’année en Australie. Il suffit de choisir la région en fonction de la période !

Comment y aller ? Pas de vols directs depuis l’Europe ni depuis l’Amérique du Nord. Comptez au moins une vingtaine d’heures de vol et une ou deux escales. L’Australie se mérite !

Combien de temps y rester ? Impossible de mettre le pied dans chacune des régions australiennes en moins d’un mois, et encore. Mais pour un voyage dépaysant et varié, 3 semaines sont une bonne durée.

Comment m’organiser ? N’hésitez pas à nous contacter pour plus de précisions.

 

Publicités

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s