10 raisons de NE PAS partir en Tour du Monde.

Vous rêvez de tout lâcher pour entreprendre un voyage au long cours de plusieurs mois, de plusieurs années (ou même de quelques semaines) ? Mais vous n’osez pas vous lancer, car les freins sont trop nombreux… Allons allons, est-ce si compliqué ?

Voici 10 bonnes raisons de ne pas partir, pour vous aider à vous convaincre vous même…

Mais si vous décidez de franchir le pas, contactez-moi ! Un coach pour préparer votre Tour du Monde ou votre voyage au long cours, cela peut vous aider à lever de nombreuses angoisses, et à économiser pas mal de temps et d’argent !

1. Vous êtes parent célibataire de 18 enfants.

Oui, forcément, gérer 18 bambins est chronophage, ne nous voilons pas la face.
Mais avec un, deux, trois… Avez vous pensé à ce que peuvent apporter, à vous comme à vos enfants, plusieurs mois à l’aventure, à la découverte de l’autre ? D’autres l’on fait, et en sont revenus ravis. Un long voyage avec des enfants nécessite bien entendu plus de préparation que seul… Mais quelle expérience pour la famille !

2. Vous êtes le seul médecin dans un rayon de 800 km.

Vous avez des responsabilités professionnelles, vous ne pouvez pas tout quitter comme ça sans nuire à votre carrière, à votre entreprise.
Vraiment ? Avez-vous réfléchi à une manière de présenter votre expérience à votre patron qui le convainque qu’au retour, heureux et enrichi, vous serez encore plus efficace ?

3. Vous n’avez pas d’argent, et refusez de travailler pour en gagner.

Un tour du monde, ça coûte cher, vous n’avez pas les moyens de partir.
Avez-vous réalisé que selon l’endroit dans lequel vous crapahuterez, être en voyage peut se révéler beaucoup moins cher que de rester chez vous ? Savez-vous que de nombreux pays proposent des visas permettant de travailler pendant que vous voyagez ? Sans même parler du travail au noir…

4. Vous avez moins de 5 ans ou plus de 127 ans.

Bref, vous avez passé l’âge de voyager.
Vous seriez étonné de la fourchette d’âge des voyageurs au long cours que j’ai rencontrés… À chaque période de la vie sa façon de voyager, ses envies, ses raisons… Mais heureusement, il n’y a pas d’âge pour voyager !

5. Vous êtes totalement sociopathe.

Si vous n’aimez pas les gens, ne voyagez pas. Mais si les rencontres avec des personnalités et cultures différentes vous passionnent, le voyage au long cours permet, bien plus que de courtes vacances, de prendre le temps de découvrir l’autre.

6. Vous détestez le voyage.

Si lors de vos vacances vous cherchez avant tout à retrouver ce que vous avez chez vous, forcément partir loin et longtemps ne vous conviendra pas. Mais si vous aimez cette excitation que procure la découverte de l’inconnu, si vous cherchez tous les jours à briser la routine, qu’attendez-vous ?

7. Vous avez peur de revenir changé.

Alors ne partez pas. Car en voyageant, vous risquez d’apprendre. Sur les autres, et surtout sur vous. Vous reviendrez avec un plus. Pas avec un moins.

8. Votre maman est cardiaque.

Si vous pensez que vos proches ne supporteront pas votre départ, votre voyage risque de vous sembler long. Annoncer votre départ ne s’improvise pas. Mais une fois ce cap passé, vous verrez avec plaisir certains se passionner pour votre aventure, d’autres la vivre avec un naturel déconcertant…

9. Vous ne savez pas où aller.

Si aucune destination ne vous attire, c’est que vous n’êtes pas prêt à voyager. Reportez-vous à la raison 6.

10. Personne ne veut partir avec vous.

Partir au hasard avec quelqu’un que vous ne connaissez pas est une très mauvaise idée. Surtout sur une très longue période. Mais pensez que peut-être certains de vos amis, ou tout simplement votre moitié, rêve secrètement de la même expérience que vous…
Sinon, envisager un voyage seul est un excellent moyen de ne jamais être seul ! Et même si vous êtes une fille, ce qui arrive à des gens bien, en choisissant un minimum vos destinations, vous aurez beaucoup plus de belles expériences que de galères à raconter.

Voyager au long cours, c’est peut-être votre rêve, ou peut-être pas. Mon intention n’est pas de convaincre ceux d’entre vous qui ne sont pas tentés par l’aventure, car oui, c’est tout de même une petite aventure.
Il s’agit en revanche de ne pas se laisser freiner par des obstacles qui n’en sont pas. Comme souvent, le premier pas est le plus compliqué. Une fois en voyage, vous serez comme moi étonné par le contraste entre la montagne que vous vous faisiez et la décontraction avec laquelle se déroule votre voyage !

Publicités

6 commentaires

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s