Dominique, la perle des Caraïbes.

Entre les très touristiques et urbanisées Guadeloupe et Martinique, appartenant à la France, une petite île indépendante, la Dominique (attention, on ne confond pas avec la République Dominicaine !), se dresse en défenseur du tourisme nature. Ses atouts : elle est la plus montagneuse des îles des Caraïbes (point culminant à plus de 1 500 m, tout de même), et est depuis toujours l’une des plus tournées vers la nature.  Son climat humide l’a doté de paysages typiques de films de pirates, avec cocotiers, criques inaccessibles, forêts denses… Ces derniers lui ont d’ailleurs permis de devenir le lieu de tournage de nombreuses scènes du film Pirates des Caraïbes 2 et 3.

L’accueil, anglophone, y est souriant et détendu… Une importante communauté rastafari est présente dans l’île, dont la majorité des habitants ont un mode de vie naturel et totalement étranger au stress…

Les amateurs de randonnée seront servis, avec notamment un sentier historique de 14 segments traversant l’île de part en part (faisable en 10 jours, mais vous pouvez n’en emprunter qu’un segment si le coeur vous en dit).

Publicités

3 commentaires

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s